Foire aux questions

Qui peut réaliser un bilan de compétences ?

Toute personne en âge de travailler qui veut faire évoluer professionnellement sa situation.

Ce n’est pas l’âge en tant que tel qui est important mais la situation professionnelle de la personne.

Dans quels cas, réaliser un bilan de compétences ?

Il est possible de réaliser un bilan de compétences dans les cas suivants :

  • Vous avez déjà un projet bien précis en tête et vous souhaitez le valider en vue de le concrétiser
  • Vous hésitez entre plusieurs pistes possibles et vous avez besoin de clarté sur vos besoins, envies, compétences afin de déterminer la piste qui vous convient le mieux
  • Vous avez fait l’expérience du burn out, d’un licenciement…. Vous vous sentez totalement perdu(e) sur le plan professionnel
Quelle est la durée d’un bilan de compétences ?

Il n’existe pas de durée minimum pour un bilan de compétences.

Seule une durée maximum de 24 h est prévue par la loi.

Dans le cadre d’une prise en charge par un financeur comme le FONGECIF, le bilan de compétences sera réalisé dans les conditions déterminées par ce dernier.

Comment puis-je financer mon bilan de compétences ?

Le premier moyen de financement c’est le CPF (Compte de Formation Professionnelle).

Ensuite en fonction de votre situation, il existe d’autres alternatives de prise en charge : employeur, médecine du travail, pôle emploi…

Je suis en arrêt de travail, puis-je réaliser un bilan de compétences ?

Oui, durant un arrêt de travail, un salarié peut suivre une formation avec l’accord de son médecin.

Il doit s’agir de l’une des formations suivantes :

Le salarié doit se rapprocher de son médecin traitant pour obtenir son accord écrit.

Le salarié doit ensuite transmettre cet accord par courrier à sa Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.

Comment créer mon compte formation professionnelle ?

Pour créer votre compte, vous aurez besoin de votre numéro de sécurité sociale.

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous avant de procéder à votre inscription :

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/

Une fois inscrit(e), vous aurez accès au montant de vos droits.

Je suis indépendant, puis-je réaliser un bilan de compétences ? Ai-je le droit au CPF ?

Le Compte Personnel de Formation est ouvert aux travailleurs non-salariés (artisans, commerçants, industriels, professionnels libéraux, conjoint collaborateur) depuis le 1er janvier 2018.

La contribution annuelle à la formation professionnelle (CFP) permet aux non-salariés d’alimenter leur CPF en euros, et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019.

Les travailleurs indépendants peuvent donc financer leur formation et disposer des droits acquis, même en cas de changement de situation professionnelle : chômage, reconversion, etc.

Dans ce cadre, il est donc possible d’utiliser son Compte Personnel de Formation pour un Bilan de Compétences, un accompagnement à la VAE, ou bien encore une formation à la création et reprise d’entreprise.

Les Fonds d’Assurance Formation, dont dépendent les travailleurs non-salariés, définissent les listes de formations possibles pour ces derniers en fonction du secteur d’activité.

Je suis fonctionnaire : ai-je un CPF ? Comment l’utiliser ?

Oui en tant que fonctionnaire vous avez un CPF.

Pour l’utiliser, il est conseillé de se renseigner auprès des services RH de chaque administration.

Je suis handicapé : puis-je réaliser un bilan de compétences ? ai-je un cpf ?

En tant que travailleur handicapé, vous avez le droit de réaliser un bilan de compétences.

Vous avez un CPF qui est alimenté de manière plus importante.

Lors du choix de votre centre de bilan de compétences, il sera important de vous assurer que les adaptations nécessaires à la situation de votre handicape soient possibles à mettre en œuvre.

Comment se déroule un bilan de compétences ?
  • Le déroulement d’un bilan de compétences est réglementé. Quelque soit son nombre d’heures il y a nécessairement 4 phases 

 

  • Une phase préliminaire qui a pour but de bien comprendre le besoin du bénéficiaire afin que le consultant soit en capacité d’établir une proposition adaptée à la situation de ce dernier. Dans le cadre d’un bénéficiaire handicapé, c’est ici que sont pris en compte les besoins particuliers liés à la situation de handicap.

 

  • Une phase de diagnostic
  • Une phase d’investigations
  • Une phase de conclusion, synthèse.

C’est la phase d’investigations qui verra son nombre d’heures varier en fonction du besoin du bénéficiaire. Une personne totalement perdue professionnellement aura besoin d’une phase d’investigations plus longue qu’une personne qui souhaite juste valider un projet qui lui tient à cœur.

 

  • Une partie du bilan de compétences peut se dérouler en collectif comme par exemple la phase préliminaire quand elle prend la forme d’une réunion d’informations ou encore le partage d’informations terrain dans la phase d’investigations.

Pour le reste, le bilan de compétences est réalisé en individuel

 

  • Le bilan de compétences peut être réalisé en tout ou partie en présentiel ou en distanciel en fonction des souhaits du bénéficiaire et des moyens du centre de bilan de compétences.
Si mon bilan de compétences n’est pas financé par mon CPF, qui a accès aux résultats ?

Peu importe le mode de financement de votre bilan de compétences, seul le bénéficiaire a accès aux données et à la synthèse globale du bilan.

 » Avant de suivre la formation, mes objectifs étaient flous, je partais dans toutes les directions. Grâce à la formation, j’estime avoir beaucoup progressé. Maintenant j’ai une vision très claire de mon avenir c’est hyper rassurant. Dans ma tête je sais où je vais et je vais enfin pouvoir m’épanouir professionnellement. » Clément – Conseiller clientèle

Lorem dapibus ut consectetur mattis venenatis,
Share This